7

Par Stéphane Deslauriers

Le chiffre 7 a toujours fasciné les humains et cela depuis des milliers d’années.  Pour de nombreuses religions ou civilisation, ce chiffre a longuement passionné les hommes au point ou aujourd’hui, le « lucky seven » est le chiffre de préférence d’un grand nombre de superstitieux, dont le plus célèbre David Beckham, la vedette mondiale du foot.

Mais pourquoi parler de ce chiffre aujourd’hui ? Tout simplement que le premier avril 2017, Centaurus fêtait ses 7 ans. Quel est lien entre les deux à part l’anniversaire ? C’est tant l’un et l’autre, la force de l’esprit humain est au centre du succès. Laissez-moi vous expliquer.

***

Pour le plaisir du moment, j’ai fouillé sur le web et je me suis attardé à comprendre ce phénomène. Depuis toujours, nous avons l’impression que ce chiffre est omniprésent dans nos vies actuelles et passées. Ainsi, pour comprendre son histoire, il faut d’abord le présenter.

Voici la définition que nous offre wikipédia:

Le chiffre est sept le mot sept vient du latin septem « sept », dont la racine se retrouve dans toutes les langues indo-européennes : germanique *sebun (gotique sibun, allemand sieben, anglais seven), vieux slave sedm, lituanien septyni, celtique *sextan (vieil irlandais secht, gallois saith, breton seiz2 et sanskrit saptá, tous de l’indo-européen *septm. Les mots arabe sebt et hébreu shabbat signifient tous deux « septième jour ».

Bien sûr, sans entrer dans les détails que je vous laisse à vous aussi la possibilité d’explorer, disons simplement que le chiffre sept est un acteur important de toutes les religions.

Voici quelques exemples historiques retrouvés dans les grandes croyances et religions depuis la nuit des temps :

— Le nombre de jours de la semaine et surtout le dernier jour ou Dieu s’est reposé de la création selon la Bible

— Le Menorah ou le chandelier à sept branches de la tradition hébraïque qui représente l’unité des sept lumières divines

— Le nombre de sacrements et de vertus dans la religion catholique

— Le nombre d’archanges de l’Apocalypse de la Bible

— Le nombre d’aya ou de manifestation de la puissance d’Allah dans la religion islamique

— Le nombre de Tawaf (soit le nombre de tour) autour du Kaaba, la construction cubique au seil de la masjid al-Haram, la Mosquée Sacrée à La Mecque de la religion musulmane.

— Le nombre de Chakras, de villes saintes dans la religion Hindouisme

— Les sept dieux de la chance au Japon, ainsi qu’en Chine en Inde

— Le nombre de prières quotidiennes dans le Manichéisme, religion ancienne perse

Mais aussi, on retrouve le nombre sept dans une tonne d’autres croyances

— Le nombre d’années de malheur lorsqu’on casse un miroir

— Les sept couleurs de l’arc-en-ciel

— Les sept formes du Graal dans la quête arthurienne

— Les sept merveilles du monde

— Les sept mers de l’Antiquité et le Moyen Âge

Et bien d’autres…

***

En cherchant un peu sur l’origine de ce chiffre magique, je suis tombé sur ce qui me semble la plus vieille référence à ce chiffre. La plus vieille référence date de la IIIe dynastie de l’empire égyptien soit entre 2700 et 2620 avant notre ère, soit il y a plus 5500 années. Et tous au long des différents empires qui se sont succédés, les exemples de la présence du chiffre « sept »  sont bien présents.

Déjà à cette époque, on y retrouve une panoplie de symbole important un peu partout dans les rites importants et signifiants. Aujourd’hui, on ne connaît pas tous les détails, mais de nombreux exemples s’y rapportent au fil des années. Que ce soit des colliers de cuirs porte-bonheur avec 7 nœuds, dans le tombeau de Ramses VI la cérémonie de l’embaumement rythmée par le chiffre 7, ou sur les représentations de Toutankhamon ou le chiffre 7 s’y retrouve implicitement. Les références sont aussi nombreuses au niveau de l’astronomie ou la constellation de Grande Ours avec ses 7 étoiles, le cycle lunaire qui se décompose de 4 périodes de 7 jours. Encore une fois, lorsqu’on y regarde un peu plus, il y a une panoplie d’exemple retrouvé çà et là dans l’histoire du vaste empire qui a marqué les hommes de toutes les époques.

Pouvons-nous attribuer la présence omniprésente du chiffre sept à l’influence de l’empire égyptien, et des autres puissances futures ? Je ne sais pas, mais pour le plaisir, nous ne pouvons que spéculer. Donc, il y a peut-être un peu d’Égyptiens dans l’ensemble des croyances plus de 5500 années plus tard, qui sait?

Un grand nombre d’exemples qui peut faire croire au plus superstitieux d’entre nous que le chiffre 7 est un chiffre magique qui apporte une forme de chance, qui permet de passer au travers des moments difficiles et qui apporte une forme d’espoir en cette « magie » perpétrée à travers des siècles d’histoire.

***

Mais trêve de futilités, pourquoi relier le chiffre sept aux sept années de Centaurus ?

Le premier avril 2010, je me lançais dans un projet complètement fou, sans parachute, dans une aventure qui allait changer ma vie. Je quittais un bon job, bien rémunéré, dans un environnement ou je me sentais bien, pour débuter une aventure. Celui de faire ce que j’aimais le plus ; un métier qui n’existait pas. J’ai choisi d’accompagner les professionnels en exercice dans leurs défis quotidiens. Et aujourd’hui ce rêve se continue encore de plus belle.

Mais le succès des professionnels que nous accompagnons vient en grande partie de leurs propres énergies, de leurs propres croyances, leurs propres convictions. La « magie » du chiffre 7 dans l’histoire des hommes provient probablement en grande partie des croyances et de la conviction. Pour plusieurs, le chiffre « 7 » leur apportera le succès dans leurs actions. C’est le travail individuel et collectif, qui permet à chacun d’entre nous de surpasser ses peurs et qui donne espoir lorsque les moments sont plus sombres, plus incertains.

Je vous rassure tout de suite, l’équipe de Centaurus n’a pas la prétention de faire de la magie. Tout comme le fait que « 7 » n’est qu’un chiffre entre le 6 et le 8, tout comme le fait que malgré les propriétés mathématiques particulières de ce chiffre, la magie du chiffre « 7 » n’est qu’une construction de l’esprit des hommes depuis des milliers d’années.   L’équipe de Centaurus n’est que des hommes et des femmes normaux, qui se lèvent chaque matin afin de faire leur boulot du mieux qu’ils le peuvent. Tout comme vous.

Chaque matin, nous nous efforçons de faire le bien autour de nous, et de contribuer à notre façon au développement des gens que nous accompagnons. Car bien au-delà du business, nous avons la conviction que chaque personne peut rendre sa vie plus agréable et aller au bout de ses convictions. Et ultimement rendre la vie autour d’eux, un monde plus agréable, avoir plus de succès et «de faire une différence » autour d’eux. Et finalement, la différence devient ainsi profitable et le business s’en suit. Car ne l’oubliez pas, le business ce n’est pas uniquement une question d’argent, c’est avant tout une question de bonheur.   Et le bonheur, ça se paye !

Donc, sans magie, et sans forces surnaturelles, sans dons particulier si ce n’est qu’une passion pour le genre humain, nous tenons à vous remercier, vous nos lecteurs, ainsi que les 410 professionnels que nous avons accompagnés depuis 7 ans de nous avoir permis de vivre une partie de votre vie professionnelle avec nous. Et nous espérons que vous pourrez continuer votre chemin pour les 77 prochaines années.

Merci encore et à très bientôt !

Et nous mettons un petit « 7 $ » sur le numéro 77 pour vous !

L’équipe de Centaurus

 

Share this:
Share this page via Email Share this page via Stumble Upon Share this page via Digg this Share this page via Facebook Share this page via Twitter

Laisser un commentaire


*

*

Translate »