« Rainmaker, Pourquoi faites-vous ce métier?

Cette question, je la pose toujours lors de mes premières rencontres avec un nouveau coaché? Pourquoi poser cette question lors d’une rencontre portant sur le développement des affaires? Pourquoi s’intéresser aux motivations qui poussent les gens à se lever chaque matin, arriver aux aurores et quitter souvent alors que le soleil est déjà couché? Pourquoi y mettre tant d’efforts? Simplement parce qu’essentiellement, c’est ce qui compte le plus pour les clients potentiels, c’est justement la motivation profonde, cette mission. Je m’explique.

« Il y a bien des années, je me retrouve dans un petit bled perdu du Québec, une journée froide de novembre. Assis au bar du très petit hôtel du village, je sirote une bière après une journée particulièrement merdique. À cette époque, je parcourais le Québec, mangeant kilomètre après kilomètre pour faire de la représentation sur la route, et cette journée particulière fut vraiment mauvaise. Quelques heures avant, je venais d’apprendre que j’avais perdu un mandat sur lequel je fondais beaucoup d’espoir. En plus de cela, j’étais convaincu que la décision du client potentiel n’était pas claire, que les règles du jeu n’avaient pas été justes. Je me sens trahi.

Vient alors un homme, un inconnu, qui vient s’assoir à deux sièges de moi. En cet après-midi froid de novembre, perdu au milieu de nulle part, nous ne sommes que tous les deux dans ce minuscule bar, en plus du barman qui s’occupe derrière le comptoir. Il commande sa bière, et me lance du coup “ je viens prendre une bière et je m’en vais tuer mon patron!”

Je suis sur le choc. Cet homme vient de me dire clairement qu’il s’en va commettre l’irréparable. Immédiatement, mes soucis s’envolent et je me retrouve devant cet homme qui est beaucoup plus mal que moi. Je ne peux m’empêcher de lui dire

“Tu es certain que c’est ce qu’il faut faire?”
“Il y a rien d’autre à faire » me dit-il en prenant une grande gorgée de bière. ‘C’est un ‘trou du cul’ et à cause de lui j’ai perdu ma job, ma femme, mes enfants et là je vais perdre ma maison et tout ce que j’ai. Il a détruit ma vie, et je vais détruire la sienne…’

Visiblement, l’homme est désespéré. Je ne peux le laisser comme cela.

‘Prends ta bière et raconte-moi ton histoire avant de faire quoi que ce soit’

C’est alors que l’homme me raconte son histoire, plus que triste. Un homme détruit par la vie, qui se retrouve au bout de ses options, seul et désespéré. Et pendant qu’il parle, je m’assure que son verre ne soit jamais vide, question de ne pas le couper dans sa conversation. Je sens que s’il sent que son verre est vide, il partira commettre l’irréparable.

Après quelques heures, de discussion, et plusieurs verres de bière, l’homme avait vidé son sac. Il était beaucoup moins agressif, il était maintenant terriblement triste. Nous avons convenu qu’il contacterait son frère le lendemain pour revoir le tout et chercher d’autres solutions. Après ce moment, il m’a salué chaleureusement, et il m’a dit candidement :

‘Je ne sais pas qui tu es et pourquoi tu t’es retrouvé là aujourd’hui, mais je veux que tu saches que tu m’as sauvé la vie. Tu as fait une différence pour moi. Merci’

Et il a quitté en taxi, et je ne l’ai jamais revu…

Aujourd’hui, bien des années plus tard, je ne sais pas ce que cet homme est devenu. Mais une chose est certaine, c’est qu’en cette journée triste de novembre, j’ai senti que j’avais été utile pour quelqu’un qui en avait vraiment besoin.

Pourquoi raconter cette histoire aujourd’hui? Simplement parce que cette aventure fut pour moi ce qui m’a inspiré à devenir coach. Comme le développement des affaires est ce que je connais le mieux, pourquoi ne pas devenir un coach dans ce domaine? Alors me voici à faire le plus beau métier du monde.

***
Lorsque l’on pose cette question à la plupart des professionnels que nous appelons souvent rainmakers dans leur domaine, ils ont tous vécu des histoires qui témoignent de leur véritable volonté d’aider, supporter et faire la différence, que ce soit pour leur communauté ou leurs clients. Ces rainmakers inspirants ont la capacité et la volonté d’aider véritablement, et ce avec toutes leurs capacités, leur volonté, leur passion, et ce bien au-delà des honoraires qu’ils récoltent pour le faire. En résumé, pour beaucoup, ils en font une mission bien personnelle. Ils sont beaucoup plus que des professionnels, ils sont des agents de changement, d’évolution et des véritables missionnaires.

Depuis de nombreuses années, j’admire ces rainmakers, ces ‘faiseurs de pluie’ qui provoquent les choses, qui créent des changements et qui au final font souvent la différence entre une situation et une autre. J’ai lu beaucoup sur le sujet, question de comprendre ce qu’ils peuvent faire de différent que les autres. Pourquoi ça marche…

Ce que j’ai découvert aujourd’hui est que la différence entre un bon professionnel et un rainmaker ne se situe pas au niveau de ses capacités techniques, ou son expertise. La différence n’est souvent pas au niveau du cerveau, mais au niveau du cœur.

Les rainmakers sont des passionnés de leur sujet. Ils en mangent, en vivent et se nourrissent de ces victoires, grandes et petites, et apprennent de leurs erreurs, grandes et petites aussi. Ce sont des gens qui font leur travail avec passion, énergie et dynamisme. Ce sont des gens qui fondamentalement font ce qu’il font parce qu’ils aiment ça… Et vraiment…

Pour eux, leur travail est plus qu’un travail. C’est une raison, un but, une mission… Quelque chose de plus grand. Et aujourd’hui, j’en suis de plus en plus convaincu.

***

Quel est le lien avec le développement des affaires?

C’est simple. Nous l’avons dit à plusieurs reprises lors des dernières chroniques, ce que les gens achètent lorsqu’ils vous donnent un mandat est bien sûr votre expertise technique. Mais à expertise égale, ils prendront le professionnel qui inspire le plus, celui qui ira au-delà du travail, et qui s’occupera véritablement de son dossier, avec rigueur et qualité du travail certainement, mais aussi avec passion, diligence et respect. Ils choisiront le ‘rainmaker’ et ce peu importe son style et sa façon de faire.

***
Quelques questions pour vous :

– Pourquoi faites-vous votre travail? Pourquoi vous levez-vous chaque matin?

– Sentez-vous que vous faites la différence pour quelqu’un aujourd’hui? Si oui, comment pouvez-vous reproduire ce sentiment? Sinon, comment pouvez-vous vous organiser pour inclure ce sentiment dans votre pratique professionnelle ?

– Comment pouvez-vous utiliser ces passions uniques pour stimuler votre propre développement des affaires?

– Est-ce que vous pouvez vous qualifier aujourd’hui comme un ‘rainmaker’? Si oui pourquoi? Que faites-vous ? Si non, qu’est-ce qui vous manque?

– Que ferez VOUS personnellement pour influencer votre milieu?

Lorsque je suis en session, je pose souvent une question qui résume bien cette question ‘Imaginons que vous êtes à la retraite et que vous écrirez vos mémoires, quel sera le titre du livre, quelle est l’IDÉE que aimeriez que les gens retiennent de votre vie professionnelle.’

Lorsque vous pourrez répondre à ces questions, et que vous vous les appliquerez dans votre vie professionnelle, vous pourrez probablement ‘faire tomber la pluie’. Après tout, VOUS avez toujours le choix!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ERREUR: extension si-captcha.php: support d'image GD non détecté en PHP!

Contactez votre hébergeur et demandez-lui d'activer la prise en charge de l'image GD pour PHP.

ERREUR: extension si-captcha.php: imagepng fonction non détectée en PHP!

Contactez votre hébergeur et demandez-lui d'activer l'imagepng pour PHP.