C’est bientôt la fin de 2019…

Je ne sais pas pour vous, mais cette année était bien spéciale pour moi.  C’était certainement le début de ma cinquantaine, mais aussi la réalisation d’un grand rêve.  Le début des nouvelles aventures.  Ainsi, le blogue du « Voyageur des âmes » est né.

Vous le savez, mon boulot chez Centaurus est d’accompagner ces femmes et ces hommes dans leur route professionnelle remplie de défis, et plus particulièrement lorsqu’ils « montent dans l’échelle hiérarchique ».  Et plus particulièrement lorsque les situations sont délicates, ou les réponses ne sont pas évidentes, et lorsque les choix sont de véritable « choix » et non pas des « non-choix ».  Un métier que j’adore, et qui me permet de vivre pleinement avec la cinquantaine de dirigeants avec qui je partage la vie professionnelle.

En 2019, j’ai décidé de donner un coup de plus en ce sens, d’amener cette exploration des humains à un autre niveau, ou plutôt, d’agrandir mon territoire.  L’année a commencé par ce voyage d’exploration en Asie du Sud Est.  Ainsi, pendant 3 mois j’ai exploré les âmes vietnamiennes, cambodgiennes et birmanes.  Un voyage qui a marqué la vie du Voyageur.  Mais ce n’était que le début.  Car ce voyage a forgé la suite de l’année lors de mes déplacements tant au Québec qu’en France.  Car s’il y a une chose que j’ai apprise de cette année, le regard que l’on porte sur le monde est celui qui le forge.  L’optimisme asiatique m’a appris que le bonheur est dans notre cœur certainement, mais surtout dans nos yeux, dans la vision que l’on porte sur le monde.  

2020 s’annonce aussi très excitante.  Car après l’Asie du Sud Est, ma route me mène en Afrique où je vais explorer la Tunisie, le Maroc, le Gabon, mais aussi cette chère Côte d’Ivoire où j’ai mis le pied il y a 30 ans.  J’aurais la chance de travailler avec ces futurs dirigeants de ce continent qui sera de loin, la terre d’avenir du 21e siècle. 

Donc, en cette fin d’année, je vous souhaite à vous et vos proches de bons temps avec les gens ordinaires autour de vous.  En vivant la vie des gens ordinaires, on se rend vite compte que ce bonheur, c’est beaucoup beaucoup d’être pleinement présent, d’être optimiste et volontaire.   La méfiance et la défiance n’apportent que des nuages devant le regard, et plombent le bonheur.  

Peu importe notre niveau hiérarchique, nous sommes tous responsables de notre bonheur.

Et ce bonheur ne dépend ni des politiciens, ni des employés, ni des patrons, ni de la famille, il ne dépend que de nous et de nous seul.

Finalement, nous sommes tous au fond des gens ordinaires.

Vous trouverez plus bas une vidéo que j’ai créé à partir de nombre de gens ordinaires que j’ai rencontrés cette année.  Je n’ai pas pu mettre toutes les photos que j’avais en banque, donc ce n’est pas parce que la vôtre ne s’y retrouve pas que vous n’avez pas été marquant pour moi.  C’est simplement une réalité logistique!

Joyeuses fêtes et une très belle année 2020

Stephane

www.centaurus.ca

www.levoyageurdesames.com

Joyeuses fêtes 2019

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ERREUR: extension si-captcha.php: support d'image GD non détecté en PHP!

Contactez votre hébergeur et demandez-lui d'activer la prise en charge de l'image GD pour PHP.

ERREUR: extension si-captcha.php: imagepng fonction non détectée en PHP!

Contactez votre hébergeur et demandez-lui d'activer l'imagepng pour PHP.