Centaurus a 10 ans

Par Stephane Deslauriers

Whouaaa… Je me suis réveillé ce matin en regardant l’agenda.  Le 1er avril 2020… Il y a 10 ans, Centaurus venait de voir le jour.  C’est assez ironique qu’en cette période de confinement, où nous vivons une période unique de changement de paradigme sur plusieurs aspects, de faire le parallèle entre ce que nous vivons aujourd’hui et la crise de 2008.  Car au final, Centaurus est la preuve qu’une bonne crise peut changer le monde, et c’est exactement ce qui s’est passé pour moi.  Car Centaurus est né en réponse aux événements de la crise des subprimes de 2008.  Et dix ans plus tard, je suis encore persuadé que c’est probablement la meilleure chose qui me soit arrivée.  

Donc, en ce jour de 10e anniversaire, je me permets de vous raconter une tranche de ma vie personnelle, qui a mené à la création de ce qui est pour moi aujourd’hui le plus beau métier du monde.

*** 

Le 15 septembre 2008, Lehman Brothers, l’une des firmes de capital de risque les plus respectées, fait faillite… Subitement ou pas…  Un des événements marquants de cette crise des subprimes qui ébranle non pas uniquement les marchés, mais toute la société dans son ensemble.  Étant à l’époque près des faits et dans la confidence, certains d’entre nous avaient vu cet immense tsunami qui se levait à l’horizon qui allait inévitablement s’abattre sur les côtes, sans pouvoir ne rien y faire.  Plusieurs d’entre nous se sentaient comme au-dessus des plages de Thaïlande en 2004 alors que l’immense vague se profilait à l’horizon avant de dévaster tout sur son passage.    Nous pouvions voir les personnes jouer sur la plage, sans s’imaginer ce qui leur tombera sur la tête.  A priori, nous ne savions pas exactement quelles seraient les conséquences de cette faillite retentissante, mais nous étions tous conscients que cela allait faire mal… Et très mal…

https://www.cafedelabourse.com/dossiers/article/etude-de-cas-la-chute-de-lehman-brothers

https://fr.wikipedia.org/wiki/Séisme_et_tsunami_de_2004_dans_l%27océan_Indien

L’histoire nous a donné raison.  Que ce soit le Tsunami de la crise des subprimes, ou du Tsunami de l’océan Indien de 2004, la vague a apporté avec elle tout un pan de l’économie, une économie basée sur la confiance qui s’écroulait du jour au lendemain.  Pour certains, ces tsunamis furent des surprises, pour d’autres beaucoup moins.  Les plus alarmistes avaient prévu la fin du monde, les plus idéalistes avaient prévu une pause temporaire des activités pendant quelques semaines et une révolution dans nos façons d’être.  Finalement, personne n’avait raison.  Non,  ce ne fut pas la fin du monde, mais ces événements eurent un impact important… et quelques fois pas celui que l’on croit.

Car nous le savons, l’humain, comme la planète est résilient.  Ces deux catastrophes, financières et écologiques ont changé bien sûr la face du monde, mais pas d’une façon catastrophique comme les plus pessimistes, ni non plus sans des révolutions majeures comme les idéalistes auraient aimé le voir.  Les impacts des crises sont beaucoup moins linéaires que l’on peut le croire, et que finalement, comme les changements se font lentement, ces crises donnent un coup de boost, et quelques fois des coups de pied au c… pour faire les choses différemment.

*** 

Quelques jours plus tard, j’ai eu 40 ans.  Moi, comme des millions d’autres personnes sur terre, j’ai vu concrètement les impacts de cette crise des subprimes sur ma vie.  Et à la réception de mon relevé de mes placements quelques jours plus tard, j’ai eu le choc qui a changé les choses pour moi.  À l’intérieur de quelques mois, j’avais perdu 40% de mon fond de retraite que j’avais construit à coup de sacrifice personnel.  Pendant que je travaillais comme un dingue à mettre de côté des sommes pour la retraite comme les bons élèves doivent faire, il y avait une partie de la société mondiale qui sont partis avec mes avoirs, me laissant une dette, un gouffre que je devais combler moi-même.  C’est alors que j’ai pris une décision, celle de prendre les commandes de ma vie, et de ne plus dépendre de personne pour assurer mon bonheur, pas seulement financier, mais personnel.  J’avais décidé que je serais, à partir de ce jour, maitre de mon destin. 

Je suis parti avec une simple idée.  Celle de créer un groupe de personnes qui aurait la mission d’aider d’une façon authentique et légitime des professionnels qui comme moi a l’ambition de vouloir s’envoler dans le ciel et faire ce qui est le plus important pour eux. Étant un hyperactif, j’ai ébauché un concept en quelques jours, et je me suis décidé que j’allais mettre en place ce concept le plus vite possible.  Ainsi, plutôt que sentir le marasme de la crise en me refermant sur moi-même, j’ai décidé non pas de me mettre en boule en protection, mais de tout faire pour « surfer sur la vague » et de prendre cette crise non pas comme une catastrophe, mais de la voir comme une fantastique opportunité pour me réinventer, et créer ce qui n’avait pas été fait avant.  

J’ai ainsi pigé dans mon passé, mes expériences, mes habiletés, mes passions, de mon histoire tout entière, pour monter non pas seulement une « offre » comme on le dit dans le jargon des services-conseils, mais un concept qui engloberait une quantité d’offres qui pourront s’adapter non pas uniquement lorsque la crise sera passée, mais à tous les niveaux de l’évolution de la situation. Je voulais créer quelque chose qui serait pertinent, utile et qui me permettrait de gagner ma vie adéquatement.  Car c’est beau les principes, il faut payer « l’hypothèque et les emprunts bancaires ».  Dans la vie, il faut rester pragmatique.

Mais comme vous vous en doutez, une fois l’idée conçue, il fallait la mettre en place pour qu’elle soit non pas conceptuelle, mais pragmatique et concrète.  C’est ainsi que plusieurs mois plus tard, après quelques essais de concepts et des expériences, après d’ innombrables conversations, des argumentations, des tonnes de lectures et beaucoup de réflexion j’ai accouché de mon idée. 

Le 1er avril 2010, Centaurus est né.  

Le premier logo de Centaurus

*** 

Le concept de Centaurus est né en période de crise, et depuis, la firme a évolué avec des moments de joies, de fierté et d’accomplissement, mais aussi des moments difficiles de découragement et de remise en question.  Toujours, Centaurus a su garder son ADN, celui de rebondir lorsque la situation devient difficile, lorsque les tendances et les paradigmes changent. 

Mais aujourd’hui, comme c’est le 10e anniversaire, je me permets de vous citer humblement quelques statistiques de ses accomplissements, en date de ce jour, le 1er avril 2020.

Nous avons accompagné 544 personnes dont :

318 coachés canadiens

209 coachés français

17 coachés africains

Nous sommes intervenus auprès de 51 firmes/société canadienne, française et africaine.

Principalement dans les grands centres de Montréal et Paris et plusieurs pays africains.  Mais aussi nous sommes impliqués dans de nombreux centres périphériques de Québec, Sherbrooke au Québec, Lyon, Nantes, Lille, Marseille, Toulon, Nice, Grenoble, Strasbourg, Nancy, Metz, Cahors et Bordeaux en France, ainsi qu’Abidjan (Côte d’Ivoire), Libreville (Gabon), Ouagadougou (Burkina Faso) Casablanca (Maroc), Alger (Algérie), Tunis (Tunisie), Brazzaville (Congo) et Douala (Cameroun).

Aussi, nous avons effectué depuis 10 ans plus 7939 heures de coaching exécutif individuel formel et une quantité impossible à quantifier de coaching informel.

Et finalement, j’ai écrit trois livres, soit deux sur le développement commercial et un sur la mobilisation et près de 632 articles de réflexions sur les affaires sur les différentes plates formes de médias sociaux.

***

10 ans plus tard, j’ai le sentiment du devoir accompli.  J’avais pris la décision de prendre les choses en main afin de ne pas être une victime des événements, mais de profiter à plein des opportunités de croissance personnelle et individuelle.  J’ai découvert le plus beau métier du monde, celui de faire une vraie différence pour les autres.

Pour finir, je tiens du plus profond de mon cœur, à remercier ceux et celle qui ont cru à cette idée folle de Centaurus.  

Je tiens à remercier en premier lieu ma famille, ma conjointe Jacynthe et mes enfants Céline, Emily et François qui sont là depuis le début. Cette aventure comporte beaucoup de changement dans nos vies. Vous avez été là pour moi, même à des milliers de kilomètres.

Mais je tiens aussi à VOUS remercier, vous mes quelques 544 coachés, mes partenaires, mes coachs, mes mentors, mes amis qui m’ont supporté tout au long de cette aventure qui marque aujourd’hui un cap, un cap symbolique des 10 ans.  

Vous avez été là, même lorsque la houle était grande, même lorsque les vagues passaient par-dessus le bateau.  Et sans le vouloir, vous m’avez aidé autant que vous êtes dans mon propre cheminement.  Nous avons vécu au cours de ces années ensemble plus qu’une relation d’affaires, une relation humaine forte qui donne en sens à ce que je fais tous les jours.  

Sincèrement MERCI du fond du cœur!

Si je vous raconte cela aujourd’hui, c’est parce que nous pouvons faire aujourd’hui beaucoup de parallèle entre la crise de 2008 et ce que nous vivons aujourd’hui en 2020.  Et si Centaurus a pu naitre dans la tourmente et rester debout pendant 10 ans, c’est parce que c’est dans l’adversité que les plus forts se lèvent et foncent devant. 

Vous vivez certainement des moments avec beaucoup de challenge, et c’est à votre tour de regarder devant, et foncer vers l’avenir que vous choisirez, pour vous, vos employés, vos collaborateurs, votre firme. 

Vous avez le choix de vous lever ou de vous écraser.  Vous avez le choix d’être un aigle et voler dans le ciel ou de vous cacher dans votre poulailler le temps que le tsunami passe.

Au plaisir de vous côtoyer dans ciel et de voler avec vous encore pour une autre décennie

Et n’oubliez pas, vous n’hésitez pas, pour le plaisir ou pour le travail.

Always there!

Steph

PS: Voici quelques photos prises au cours des 10 dernières années avec certains d’entre vous.

Steph

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ERREUR: extension si-captcha.php: support d'image GD non détecté en PHP!

Contactez votre hébergeur et demandez-lui d'activer la prise en charge de l'image GD pour PHP.

ERREUR: extension si-captcha.php: imagepng fonction non détectée en PHP!

Contactez votre hébergeur et demandez-lui d'activer l'imagepng pour PHP.